Troisième Forum national de la désobéissance citoyenne
Quels nouveaux Jours heureux ? Quel bien vivre à la française ?

La France à genoux économiquement mais debout politiquement avait su en 1944 inventer des "Jours heureux" (titre du programme du CNR). Le Monde est
aujourd'hui assez riche pour écrire de nouveaux jours heureux. Nous devons pour cela être à l’écoute de tous les nouveaux gros mots qui se cherchent
internationalement pour dire les nouveaux chemins de l’émancipation : le « sumak kaway » des indigènes indiens, le « buen vivir » (Bien vivre) des
gouvernements équatoriens, boliviens, la « vie pleine » de Rigoberta Menchu (Prix Nobel de la paix 1992), le "Bonheur national brut" en Asie, la « sobriété
prospère », la « frugalité joyeuse », "le plus vivre" de la philosophie négro-africaine de l'existence, l'écologie des pauvres en Inde, ou, encore, les « besoins de
haute urgence » des poètes liés au mouvement social en Guadeloupe, etc.
A l’occasion des 70 ans du programme du CNR, la Ville de Grigny (Rhône) et le journal la Vie est à nous ! Le sarkophage appellent à imaginer ensemble ce que
pourrait être un Bien vivre à la française…
Parce que désobéir c 'est ne pas désespérer et dire qu'un autre monde est possible.
Parce que désobéir c'est vouloir chanter au présent plutôt que de croire aux lendemains qui chantent.
Parce que désobéir c'est se mettre à l'écoute des plus pauvres, pays ou individus.
Parce que désobéir c'est accepter les cadeaux que nous font les pays du Sud
avec des concepts comme le Buen vivir, l'anti-extractivisme, le pachamamisme..
Parce que désobéir c'est inventer notre propre version de ces concepts en construction.
Parce que désobéir c'est construire ce pont entre résistants d'hier et d'aujourd'hui.

Ce grand Forum national, ouvert à toutes et à tous, co-organisé par la ville de Grigny et le mensuel Les Z’indigné (e )s s’est tenu sur une journée
pleine le samedi 26 octobre à Grigny. Cette journée s’est conclue par un grand banquet désobéissant et un spectacle avec le groupe « Monsieur Timide ».

Paul Ariès, rédacteur en chef du mensuel Les Z’indigné (e )s
René Balme, Maire de Grigny

Programme du 3e Forum national de la désobéissance citoyenne
samedi 26 octobre - Entrée libre et gratuite
70 ans après le programme du Conseil national de la Résistance (CNR),
quel Bien Vivre en France ? Écrire de nouveaux jours heureux.

9h, ouverture par René Balme, Maire de Grigny et Paul Ariès, rédacteur en chef du mensuel les Z’indigné(e)s : « Ce qui s’invente en Afrique, en Asie, dans les
Amériques et en Europe ».

- Interventions animées par Simon Lecomte, éducateur spécialisé
- Animation musicale avec la batucada du Village d’Emmaüs Lescar-Pau.
- Performance artistique inscrite dans le cadre de la Biennale d’Art Contemporain de Lyon.

Matthieu le Quang, sociologue : « Quel Buen vivir en Amérique du Sud ? ».
Francine Mestrum, sociologue, coordinatrice Global Social Justice : « Quelles expériences dans les pays du Sud ? ».

Débat dans la salle

Aline Rigaud, victime de harcèlement sexuel, : « Harcèlement sexuel : oser désobéir à la loi du silence », retour sur son
affaire, annulation de la loi par le Conseil constitutionnel.

Yves Henri, sculpteur, conférence-performance participative "Et on dit que c'est de l'art !"

Pause déjeuner : buvette gourmande, boissons et repas froid

Didier Magnin, président de Citoyens résistants d’hier et d’aujourd’hui : « le programme du CNR ».
Germain Sarhy, responsable du Village Emmaüs Lescar-Pau.
Débat dans la salle

Aurélie Trouvé, animatrice du conseil scientifique d’ATTAC.
Alain Cantarutti, Françoise Ahard, Denis Ladous, Fédération des Centres sociaux.
Yves Rémy, directeur du CIDEFE.
Débat dans la salle

18h, conclusions par René Balme et Paul Ariès.
Pause gourmande, apéritif

19h30 Soirée cabaret animée par Monsieur Timide

Spectacle : 3 € / dîner-spectacle : 20 € -
Réservation obligatoire : Monsieur le Maire - service Protocole - 3 av. Jean Estragnat
BP 12 - 69520 GRIGNY - tél. 04 72 49 51 75 - courriel : protocole@mairie-grigny69.fr

Possibilité de camper gratuitement sur place (gymnase)

Village associatif (à ce jour)
Ville de Grigny
Les Z’indigné(e)s
Le Citoyen
ATTAC Rhône
GU/GA/FASE
NPA
Citoyens résistants d’hier et d’aujourd’hui
Association végétarienne de France
Résistance à l’agression publicitaire
Objecteurs de croissance, etc
Surface limitée, réservation obligatoire d’un emplacement : Monsieur le Maire - Cabinet du maire - 3 av. Jean Estragnat
BP 12 - 69520 GRIGNY - tél. 04 72 49 52 34 - courriel : cabinetdumaire@mairie-grigny69.f